Chant-oiseaux.fr

A - Z

Chant et cris des oiseaux

Pour nous qui nous intéressons à la nature et qui consacrons énormément de temps pour des activités à l’extérieur, écouter les chants d’oiseaux est une bonne expérience. Pourtant, un nouveau aspect est ajouté à cette expérience quand les chants d’oiseaux peuvent être nommés. C’est comme si la nature avait des milliers de nouvelles voix. Le paysage sera animé, plus riche, plus diverse quand vous êtes capable de distinguer les oiseaux - rien d’autre que par leurs voix. Nous savons qu’ils est présents même si nous ne les voyons pas, et votre connection à la nature est rapprochée.

Pourquoi les oiseaux chantent?

Le chant et d’autres sons des oiseaux ont toujours un sens, et les ornithologues et chercheurs ont essayé d’interpréter ce langage musical délicat depuis des années. Nous ne comprendrons jamais exactement ce que plusieurs d’espèces veulent dire avec leur répertoire musical polyvalent. Cependant, les chercheurs ont décodé le sens général derrière ce que les oiseaux veulent dire en communiquant.

Les cris des oiseaux sont expressifs et variés. Leurs fonctions générales sont:
- marquer la territoire de l’oiseau
- attirer et conquérir les femelles de la même espèce
- avertir des individus conspécifiques et progéniture des menaces et dangers. - garder le contact avec le troupeau ou d’autres individus. De la même manière que notre langue est vital dans nos communications, des espèces d’oiseaux individuels ont beaucoup de cris variés avec de sens spécifiques et différents. Les cris sont divers. Ils peuvent aller des chansons les plus agréables aux cris les plus désagréable, et ils peuvent être un solo ou un chorale de tous les membres du troupeau.

Les oiseaux prennent des chants différemment. Certains oiseaux répètent le même vers encore et encore tandis que les autres créent des chants longs et variés. Le bruant proyer, bruant jaune, pinson, pouillot fitis et plusieurs d’autres espèces chantent des chants courts de 2-3 secondes. Le même chant est souvent répété avec pratiquement aucun changement. D’autres espèces, comme le phragmite des joncs, le rousserolle effarvatte, l’alouette des champs, et l’étourneau, chante de chants longs de plusieurs minutes avec toujours de nouvelles variations. Pourquoi il y a ces différences? Quelque chose indique qu’il y a un lien avec la fonction du chant. Il peut varier en fonction de l’objectif de défendre le territoire ou d’attirer des femelles.

Si un oiseau chanteur mâle utilise le chant pour défendre le territoire, c’est important d’écouter et déterminer si les autres mâles sont aux alentours. C’est peut être difficile d’écouter et chanter en même temps. Comme ça, il doit chanter des chants courts avec de longues pauses pour écouter. C’est aussi important que les voisins mâles sont capable de reconnaître son chant donc ils ne lui prennent pas pour un étranger qu’ils doivent attaquer. Par conséquent, il doit utiliser un chant plutôt simple avec peu de variation pour s’assurer que les voisins le rappellent. En même temps, il déplace dans son territoire. Les chercheurs ont découvert que les oiseaux qui chantent et déplacent beaucoup dans leur territoire essayent de donner aux mâles en concurrent l’impression qu’il y a eu déjà plus d’un mâle dans la zone. Cela dit aux autres mâles de la même espèce qu’ils devront abandonner leurs tentatives de s’installer.

L’oiseau mâle va chanter différemment si l’objectif est d’attirer une femelle. Il n’est pas nécessaire d’arrêter et écouter, et donc il peut chanter pour une période plus longue. Ce n’est pas très important que le chant soit simple ou personnellement identifiable non plus. Plutôt, c’est peut-être mieux d’utiliser autant de variantes que possible, comme cela semble attractif aux femelles.

Par conséquent, l’objectif du chant participe à la détermination de son motif: la défense du territoire demande un chant court et simple, tandis que l’attraction des femelles nécessite un chant long et varié. Beaucoup d’espèces peuvent adopter une compromise développée pour satisfaire les deux objectifs de la meilleure manière possible. D’autres espèces ont plus de formes de chant pour des situations différents.

Comment les oiseaux chantent?
Les oiseaux n’ont pas de larynx avec des cordes vocales, mais plutôt une forme de ballon (syrinx) à la partie intérieure de la trachée. C’est pourquoi un coq peut faire cocorico même si sa tête est coupée - l’appareil vocal est encore connecté avec le système respiratoire. Une analyse du son du chant d’oiseau donne souvent des sons simultanés. Les oiseaux peuvent chanter en duo par eux mêmes! La raison est que le sons des oiseaux sont produits par deux membranes fines connecté au syrinx. L’analyse de sons relève aussi que la voix d’oiseau est capable de générer un volume impressionnant de 110 dB des passages puissants - ce qui est égal au son d’un klaxon fort de voiture.

La queue d’oiseau du matin
Chanter le matin est le meilleur - en plus le petit matin. Avant que nous sortions du lit, les oiseaux sont déjà dans leur état le plus actif pour chanter. L’humidité relative est basse, la température est basse, et le vent est souvent faible, tout cela crée la condition optimale pour le son. Une autre raison pour chanter le petit matin c’est pour utiliser le temps avant que les insectes - la source de nourriture pendant la période d’accouplement - deviennent actifs, et avant qu’il y ait assez de lumière pour les trouver. Au lever du jour, il est peut être important aussi de dire au concurrent potentiel que le territoire est encore occupé.

Un matin de printemps arrive avec un emmêlement de chants d’oiseau. Tous les oiseaux chantent en même temps. Comment les individus mâles peuvent être entendus? La réponse est simple: Il attend jusqu’à ce qu’il y a une pause dans la chorale. Il évite en particulier de chanter quand ses individus conspéficiques sont en train de chanter. Ce qui sonne comme une fatras de voix d’oiseaux à l’oreille humaine est actuellement un orchestre. Essayer d’écouter les voisins de pinson, bruant jaune, et fauvette grisette mâles ou d’autres espèces avec de chants courts. Vous les entendez rarement chanter en même temps. Les chants se situent parfaitement aux pauses de ses voisins. Un oiseau mâle ne va pas commencer à chanter si une espèce avec un chant bruyant et long a juste commencé à chanter. La phénomène est clairement démontré si un troglodyte entre dans la chorale. Le petit oiseau a un chant long et incroyablement fort qui couvre tous autres sons. Si un pinson est à côté, il va commencer son chant immédiatement après l’expression extrême du troglodyte. Autrement dit, il fait entrer discrètement son vers aux pauses du troglodyte, et finit avant que l’autre recommence à chanter.

Voix d’oiseau dans la forêt et en plein champ
Toutes les musiques se prennent une acoustique appropriée. Les habitats des oiseaux peuvent, parlant d’acoustique, être séparés en deux grand groups: dans la forêt et en plein champ.

Dans la forêt, des arbres et feuilles vont à la fois atténuer et propager le son. De plus, les échos se produisent fréquemment dans la forêt - et cet effet échos signifie que les séries de sons rapides vont être mêlées ensemble, rendant les récipients incapable de les distinguer. À cause de cela, les oiseaux de la forêt sont souvent fans des passages rapides dans leur chants. Dans les forêt tropicale humide, les oiseaux peuvent souvent chanter avec un long ton et de sifflement profond. Il y a des sons attendus à pénétrer en meilleur la dense canopée.

En plein champ, les oiseaux se permettent d’utiliser des sons rapides. En répétant plusieurs chaque élément du chant et en chantant vite, le récipient va entendre le plupart du song, même si le vent ou circulation d’air détruit quelques passages.

L’acoustique joue un rôle important dans la structure du chant - aussi parmi les individus de la même espèce. Une mésange charbonnière chante plutôt pareil dans une forêt dense même si elles vivent de milliers de kilomètres l’un de l’autre. En revanche, le chant de la mésange charbonnière peut varier considérablement dans un rayon de quelques kilomètres si le climat acoustique change d’une forêt dense à un paysage plus ouvert. Les oiseaux s’adapte au climat acoustique, parce que les mâles qui chantent les chants les plus adaptés vont envoyer leur messages au plus loin possible - et par conséquent ce chant sera le plus efficace pour attirer une partenaire ou faire fuir d’autres mâles.

Les chants d’oiseaux c’est à apprendre—même pour les oiseaux
Les oiseaux ne sont pas nés avec le chant prêt au bout de leur becs. Il est à apprendre. Si des oisillons sont séparés de leurs individus conspécifiques depuis leurs jeunes âges, ils n’apprendront pas à chanter.

Toutes les espèces sont seulement ouvertes à apprendre à chanter pendent une courte période de leur vie (les premier trois mois à un an). Certaines espèces apprennent à chanter pendant leur premier été, et vont se rappeler pour la prochaine année avant qu’ils commencent à le pratiquer et reproduire.

Les jeunes oiseaux mâles ont probablement un modèle inné du son du chant de leur espèce. Ce modèle lui aide à se tourner vers le son d’autres membres de son espèce pour incorporer de plus en plus de détails au modèle. À la fin, il va savoir comment it doit chanter. Ce processus a lieu pendant la période sensitive qui, comme mentionné précédemment,plutôt courte et souvent terminée avant la début de l’étape de pratique.

L’étape de pratique commence souvent le printemps prochain. Pendant cette étape, les oiseaux comparent constamment leur propre chant - entendu par l’oreille - au modèle et continuent à pratiquer jusqu’à ce que le chant est assorti au modèle.

Le chant d’oiseau est une expérience naturelle
Le chant d’oiseau annonce l’arrivée du printemps et nous dit que l’été approche. Quand le merle chante son premier vers, et quand l’alouette des champs émet sa roulade, c’est un signe certain que la période sombre est finie. Le chant d’oiseau du printemps et de l’été est une expérience extraordinaire de la nature. En réalité, la plupart des gens connaissent quelques espèces d’oiseaux par leur chant. Par exemple, combien de personne sait à quoi ça ressemble un coucou ou un rossignol? Les chants d’oiseau est une partie précieuse et importante de notre vie routine et notre expérience de la nature. Imaginer si la gazouillis du moineau gris de la haie, le roucoulement du pigeon ramier , et la roulade de mésange bleue du pommier disparaissent — la vie va devenir beaucoup plus médiocre et malheureuse!

Apprendre à reconnaitre les voix des oiseaux
Beaucoup de personnes ont de difficultés à apprendre et reconnaitre le chant et d’autres sons d’espèces d’oiseaux différentes. Bon, comment vous apprenez cela? Bien sur, le meilleur c’est d’apprendre from un maitre. Prendre un passionné des oiseaux expérimenté qui peut identifer les sons de la nature avec vous aux randonnées. Mais combien de personne qui connais quelqu’un pareil? C’est là où ce site web peut vous aider beaucoup. Et le site web ne sera pas fâché parce que vous vous demandez encore et encore comment le son d’un pinson ressemble. Pourtant, rappelez-vous que les sons sur le site web est juste un exemple d’un individu. En réalité, les sons varient un peu entre les individus, donc vous ne devez pas vous attardez trop sur les petites différences entre les exemples de sons sur le site web le ceux de l’oiseau dans votre jardin ou forêt.

Pour la plupart des gens, les voix des oiseaux sont durs à se rappeler que leurs apparences. Il prend du temps pour apprendre à reconnaître les sons et cris d’oiseaux, mais c’est un temps intéressant, amusant et confortable. Beaucoup d’espèces ont des sons très typique qui leur rend plus facile à reconnaitre, tandis que d’autres sont plutôt anonymes et donc très difficile à reconnaitre. Quelques oiseaux peuvent avoir des sons qui ressemblent aux sons d’autres espèces. Ainsi, c’est un loi plutôt qu’une exception que vous devez recommencer d’apprendre les voix tous les ans quand le chorale d’oiseaux recommence.

Une bonne manière d’apprendre la voix des oiseaux est de commencer au début du printemps avant que tous les oiseaux migrateurs arrivent et les arbres soient en plein floraison. Commencer par apprendre les voix des oiseaux ordinaires. Si vous êtes capable de reconnaître la voix desmésanges, des sittelles, et des pics, la confusion de l’image sonore ne sera plus très génant - vous pouvez déjà reconnaître quelques espèces, et donc pouvez concentrer sur les nouveaux sons inconnus.

Si vous voulez connaître les chants d’oiseaux, vous devrez remarquer comment ils sont construits. Cela va aider à analyser le son basé sur sa structure, ton, longueur, rythme, force, et timbre.

Structure
Pour certaines espèces, tous les mâles chantent la même mélodie. Ce sont les plus simples à apprendre. Exemple: bruant jaune.
D’autres espèces ont des chants rythmés. C’est peut-être plus difficile à déterminer l’espèce de ces oiseaux, comme plusieurs espèces ont de chants similaires. Exemple: mésange charbonnière.
Une troisième groupe est composé des chants plutôt libre, mais en une forme déterminée. Cela signifie, par exemple, que la longueur du chant est toujours la même, ou tous les vers one une même introduction. Exemple: rougequeue à front blanc .
Finalement, il y a des compositeurs qui chantent librement, mais pas si libre que leurs femelles ne peuvent pas les reconnaître. Pour déterminer les chanteurs de ce groupe, il est nécessaire d’analyser la longueur, ton, rythme, et timbre. Exemple: hypolaïs ictérine.

Ton
Haut: roitelet huppé.
Médium: Pouillot fitis.
Grave: Merle.

Longueur
La longueur du chant peut devenir un indicateur important en déterminant quel oiseau vous écoutez. Plusieurs d’espèces ont un chant de longueur très spécifique.
Court (1-2 secondes): fauvette grisette.
Médium (3-4 secondes): Pinson.
Long (5-10 secondes): troglodyte.
Sans fin (très long): Pouillot véloce.

Rythme
Même si le plupart des oiseaux chantent à un rythme médium, quelques fois il est utile à évaluer le rythme quand on identifie l’oiseau.
Lent: Merle.
Médium: Pouillot fitis.
Rapide: Fauvette des jardins.

Force
Faible: Roitelet huppé.
Médium: Moineau gris.
Fort: Rossignol.

Timbre
Beaucoup d’espèces chantent avec un timbre très caractéristique. Ce n’est pas possible de décrire le timbre spécifique d’une espèce individuelle en quelques mots, et les dissocier est souvent une question d’expérience et tendance musique. Pourtant, il y a trois exemple de différences fondamentales.
Désagréable: Verdier.
Normal: Pouillot véloce.

Agréable: Fauvette à tête noir.

Les oiseaux ont des sons très différents
Le chant et cris des oiseaux sont parmi les meilleurs indicateurs en distinguant les espèces différentes. La plupart des espèces peuvent même être reconnues seulement par leur cri ou chant, et dans le cas de plusieurs espèces différents, il est plus facile d’entendre l’oiseau que de le voir. C’est particulièrement le cas avec des espèces qui sont timides ou qui vivent dans la clandestinité. En général, les sons que ces oiseaux produisent peut être séparés en deux groupes principaux: Chant et cri.

Le chant est souvent mélodieux, et peut être long et répétitif. Le chant est souvent produit par les mâles pour marquer et défendre leur territoire et d’attaquer une ou plusieurs femelles. Parfois le chant peut être intensifié par une parade nuptiale quand les oiseaux battent leurs ailles ou chantent le chant soi-disant vol. Quelques espèces sont bien en imitant, et capable d’ajouter toutes les types de sons aux alentours ou imiter d’autres oiseaux.

Les cris sont faits d’une grande groupe de sons qui sont utilisés pour toute l’année, et par conséquent peut être souvent entendus. Différents sons sont utilisés dans différentes situations, mais le même son peut être utilisés dans plusieurs situations, comme utiliser le même son pour le cri de contact de le cri de vol:

Cri d’appel attire un oiseau de la même espèce.

Cri de contact est utilisé entre les individus ou pour garder le troupeau ensemble. Il existe une transition harmonieuse entre le cri d’appel et le cri de contact.

Cri de vol est utilisé quand les oiseaux prennent leur envols ou volent, et a la même fonction que le cri d’appel ou le cri de contact.

Cri d’alarm exprime l’insécurité et l’agitation à cause d’un danger possible. C’est souvent doux et silencieux.

Cri d’alerte alerte un danger évident C’est souvent bruyant.

Cri de becquée est utilisé par un jeune pour demander la nourriture à ses parents. Dans le cas d’un jeune épervier et hibou moyen-duc le son peut être largement entendu.

Le son des battement d’ailes vient de l’abattement des ailes dans l’air. C’est si distinctif pour certaines espèces qu’elles peuvent être identifiées à partir de ce son tout seule. c’est par exemple le cas d’un cygne tubercule Garrot à œil d’or.

Tambourinage du bec contre une branche sèche est souvent utilisé par la plupart des pic au lieu du chant.
Ce site utilise des cookies OK